top of page

L'ascension de l'humanité : 1ère Partie

Dernière mise à jour : 6 nov. 2023



Basé sur un cours donné par le Rav Ginsburgh le 7 Shevat 5782 (9 janvier 2022) à la mémoire de sa mère, Braina Malkah Ginsburgh o.b.m.



Des fils d'Adam aux fils de Noé


Le thème de la quatrième révolution - la Torah pour les non-Juifs - a suscité un grand intérêt. Nous pouvons constater que ce concept est en train de prendre racine. Certes, il n'a pas encore atteint une masse critique et n'a pas touché tout le monde dans le monde, mais nous espérons qu'il le fera bientôt. La destinée du peuple juif est d'être "une lumière pour les nations"[1] et d'amener le monde à la réalisation de l'objectif de "Le servir [Dieu] d'une seule épaule"[2].


Nous appelons généralement les non-juifs qui respectent les sept commandements donnés à Noé "Fils de Noé" ou "Noahides". Adam a reçu l'ordre de respecter six commandements, tandis que Noé a reçu un commandement supplémentaire, l'interdiction de manger une partie d'un animal vivant[3] En fait, nous nous serions attendus à ce qu'un non-juif qui est influencé par l'esprit du judaïsme soit appelé un Fils d'Abraham. Abraham, qui a été béni pour être "le père d'une multitude de nations"[4], est le véritable père spirituel de tous les non-Juifs. Ainsi, un non-Juif qui est inspiré par Abraham pour reconnaître et croire que Dieu est unique, peut être identifié comme un "fils d'Abraham". Cependant, il est d'usage aujourd'hui que ce n'est que lorsqu'un non-Juif se convertit effectivement au judaïsme qu'il est appelé fils d'Abraham[5].


Néanmoins, le fait que la Torah se réfère à Abraham comme "père d'une multitude de nations" désigne Abraham comme le père des non-Juifs avant qu'ils ne se convertissent. La multitude des nations appartiendra à la maison d'Abraham et il les enseignera dans l'esprit des gens de sa maison, comme l'écrit la Torah : "Car je [Dieu] le connais... pour sauvegarder le chemin de Dieu... pour faire la droiture et la justice"[6] Le chemin d'Abraham est déjà plus élevé que le chemin suivi par Noé[7] Lorsqu'un non-Juif s'identifie à Abraham, il s'est déjà élevé à un niveau supérieur à l'observation des sept commandements noahides.


Pourquoi un non-Juif vertueux n'est-il pas appelé Fils d'Abraham ? Après tout, c'est ainsi que la Torah définit la relation entre le premier Juif (Abraham) et les nations du monde. Nous devons mieux définir le statut d'un non-Juif qui est au-dessus du [qui a dépassé le] statut de Noahide mais qui n'est pas encore converti au judaïsme.


Le premier, un fils d'Adam

Nous pouvons affiner encore cette question et suggérer qu'en apparence, il aurait suffi d'appeler les non-Juifs justes les Fils d'Adam. Il a été ordonné à Adam de respecter six commandements, et un seul commandement supplémentaire a été ajouté pour Noé. Les six commandements d'Adam comprennent tous les principes de la moralité humaine : Ne pas adorer les idoles, Ne pas maudire le Créateur, Ne pas tuer, Ne pas voler, Ne pas avoir de mœurs légères, et Instituer un système de justice. Adam a reçu tous les principes d'une société rectifiée [améliorée]. Si les non-Juifs du monde entier respectaient ces six lois, même sans l'ajout de l'interdiction de manger un membre d'un animal vivant (qui est la version non-juive des lois diététiques du casher), ils seraient apparemment très justes. Peut-être est-il suffisant pour un non-juif d'être simplement une bonne personne, un fils d'Adam ?


Un juif doit également être un fils d'Adam, une bonne personne, souvent appelée "un mentsch". Nos sages enseignent que "la bonne conduite morale précède la Torah"[8] Une bonne personne, un Fils d'Adam, se conduit moralement. Tout le monde dans le monde doit d'abord être un Fils d'Adam. Il peut ensuite s'élever au niveau de Fils de Noé, puis à celui de Fils d'Abraham. Il peut alors poursuivre son ascension. Mais jusqu'où poursuit-on son voyage après le niveau de Fils d'Abraham ? Cette question nous aidera également à clarifier dans quelle phase de la Quatrième Révolution nous nous trouvons actuellement.


Lorsque Dieu a créé le monde, ses habitants étaient initialement des non-Juifs. Cela inclut Abraham, qui, avant de devenir le patriarche du peuple juif grâce aux dix épreuves qu'il a surmontées, n'était pas juif. Dieu veut que nous soyons tous en état d'ascension constante.


(à suivre...)



[1] Abarbanel à Esaïe 49.

[2] Zéphanie 3:9.

[3] Maïmonide, Lois des Rois 9:1.

[4] Genèse 17:5.

[5] Maïmonide, Lois des premiers fruits 4:3.

[6] Genèse 18:19.

[7]. Expliqué en détail dans notre série de cours sur la Foi et la Confiance. En bref, le chemin de Noé est de marcher avec Dieu (Genèse 6:9), tandis que Dieu a ordonné à Abraham de marcher devant Lui (Ibid. 17:1).

[8] Vayikra Rabah 9:3 ;, Tana D'vei Eliyahu Rabah, ch.1.



15 vues0 commentaire

Comments


bottom of page